Teo Hernández : éclater les apparences Villa Vassilieff | Barter Paris Art Club
Visite privée

Teo Hernández : éclater les apparences
Villa Vassilieff

Villa Vassilieff | jeudi 07 mars, 19h00

La Villa Vassilieff se cache au cœur du XVème arrondissement, ancien atelier de l’artiste Marie Vassilieff, l’établissement accueille désormais des expositions mais aussi des évènements artistiques et culturels.

Barter vous invite à découvrir ce lieu unique lors d’une visite privée de l’exposition de Teo Hernández sous le commissariat d’Andrea Ancira. Ce cinéaste mexicain est venu s’installer en France après un exil « auto-imposé ». Il s’inspire alors de la contre-culture parisienne des années 60 et 70 dans ses réalisations.

« Semblable à une pra­ti­que cha­ma­ni­que, la tech­ni­que ciné­ma­to­gra­phi­que d’Hernández explore d’autres maniè­res de voir, d’enten­dre, et, en défi­ni­tive, d’autres corps, qui indui­sent de nou­vel­les maniè­res de sentir, de recréer et de réé­crire le monde. »

Après la fermeture de la villa au grand public, investissez le lieu pour découvrir cet artiste complexe et terminez votre visite avec une coupe de champagne !

Visite privée, vous serez seul dans le lieu
Coupe de champagne

Teo Hernández, Photographie prise pendant le tournage de Graal (1980), Fonds Teo Hernández, Centre Pompidou/MNAM/CCI – Bibliothèque Kandinsky

4 2 0